Utilisation des valeurs

PRECAUTIONS D’EMPLOI

Le Catalogue Construction bois développe la dimension Enveloppe et non l’axe solidité qui est largement décrit par ailleurs (Eurocodes…).
Les solutions présentées rassemblent les principaux standards, mais d’autres techniques existent et peuvent être mises en œuvre.
La vocation du Catalogue Construction bois n’étant pas de développer tous les parements (intérieurs, extérieurs, couverture) existants sur le marché, un choix arbitraire dans leur illustration a été fait.
Concernant la partie Réhabilitation, le choix a été fait de représenter la partie existante et conservée, en gris. Les choix que nous préconisons ne concernent pas cette partie.
Il est rappelé à l’utilisateur qui consulte le site et utilise les informations qu’il contient, qu’il doit les utiliser sous sa seule responsabilité en vérifiant leur pertinence, leur cohérence et leur non obsolescence.

L’ensemble des illustrations du présent Catalogue a été réalisé à l’aide du logiciel CADWORK.

RECONNAISSANCE DES VALEURS DE LA PARTIE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Les données présentes dans ce site sont issues d’études collectives du « Plan Bois 2010/2013 », cofinancées par les Professions (CODIFAB et FBF) et la DHUP.

En matière de reconnaissance, toutes ces valeurs de performances seront notamment valorisées :
– via les Règles THBAT pour l’axe « thermique d’hiver »
– Via l’annexe nationale de l’eurocode 5 partie 1.2 concernant la résistance au feu des écrans (remplacement du DTU Bois Feu 88)
– Via d’éventuelles « ESA Bois » et le référentiel Qualitel, pour l’axe acoustique

HYPOTHESES PRISES POUR LA PARTIE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

THERMIQUE :

Hypothèses prises concernant les compositions de parois opaques (RT2012 –  Fascicule n°2 – TH U)
–    Conductivités thermiques :
Bois : 0,11 W/m.K
Isolant entre montant ou doublage : 0,032 – 0,038 et 0,041 W/m.K
Isolant de doublage extérieur pour les murs enduits : 0,038 (Polystyrène) W/m.K
Panneaux OSB : 0,13 W/m.K
Panneaux de Plâtre : 0,25 W/m.K
–    Conditions intérieur-extérieur :
Température intérieure : 20°C
Température extérieure : 0°C
–   Murs : montants bois : largeur 45 mm , entraxe de 400mm
–   Planchers bas: type 1: solives : 45 x 270mm, entraxe 600mm et type 2 : poutres en I : hauteur 360mm, largeur 50mm
–   Planchers intermédiaires : solives : 45 x 220mm

 

Le coefficient de transmission surfacique d’une paroi Up est le flux thermique en régime stationnaire par unité de surface, pour une différence de température de un kelvin entre les milieux situés de part et d’autre de cette paroi, Il s’exprime en W/m².K et il est fonction des caractéristiques géométriques et thermiques des matériaux et des résistances superficielles. C’est cette valeur que l’on retrouve dans les tableaux présents dans ce site.   Il est défini selon la formule : Up = 1/ (Rsi + R + Rse)

La résistance thermique, R, exprimée en m².K/W est l‘inverse du flux thermique à travers un mètre carré d’un système pour une différence de température de un kelvin antre les deux faces de ce système. C’est cette valeur que l’on retrouve dans les tableaux présents dans ce site. Elle est définie selon les formules : R = 1/ Up – Rsi – Rse   et    R = somme ei / lambdai

Les valeurs des résistances superficielles Rsi et Rse issues de RT2012 ci-dessous ont été utilisées pour les différents calculs. Elles ont été obtenues avec une émissivité corrigée de 0,9, une température coté intérieur pour Rsi de 20°C et une température coté extérieur pour Rse de 0°C avec une vitesse de vent de 4 m/s.

Sens de la paroi* Sens du flux Rsi Rse** Rsi + Rse
Vertical Horizontal 0,13 0,04 0,17
Horizontal Ascendant 0,10 0,04 0,14
Horizontal Descendant 0,17 0,04 0,21

* Paroi donnant sur l’extérieur, un passage ouvert ou un local ouvert. Un local est dit ouvert si le rapport de la surface totale de ses ouvertures permanentes sur l’extérieur, à son volume, est égal ou supérieure à 0,005 m2/m3. Ce qui peut être le cas d’une circulation à l’air libre pour des raisons de sécurité contre l’incendie.

** Si la paroi donne sur un local non chauffé, un comble, un vide sanitaire, Rsi s’applique des 2 cotés.

Nota : La résistance thermique totale d ‘une paroi contenant une lame d’air fortement ventilée s’obtient en négligeant le résistance thermique de la lame d’air et de toutes les couches situées entre la lame d’air et l’ambiance extérieure, et en appliquant une résistance thermique superficielle égale à Rsi sur la surface intérieure de la lame d’air.

Remarque: une lame d’air est fortement ventilée lorsqu’il s’agit de lames d’air dont les orifices d’ouverture vers l’ambiance extérieure sont supérieures ou égales à :

  • 1500 mm² par mètre de longueur comptée horizontalement pour les lames d’air verticales
  • 1500 mm² par m² de superficie pour les lames d’air horizontales.

SECURITE INCENDIE :

Compositions communes et caractéristiques pour les murs :
–    Avec ou  sans organes électriques (interrupteurs et Boîtiers) les conditions de jointement sont définies dans les DTU  25-41 et 31-2
–    Avec pare vapeur et pare pluie  classé au minimum E
–    Montants -Bois : résineux ou feuillus de classe mécanique minimum  C18 ou D18
De dimension minimale 36 x 95 mm
Ecartement entre les montants : maxi 600 mm

–    Ossature secondaire ; métal ou bois : 38 x 27 mm

–    Panneaux à  base de bois :
Panneau OSB/3 ou OSB /4
Panneau de particules 312- P5 ou P7
Panneau de contreplaqués 623-2 ou 636-3

Le feu est considéré venant de l’intérieur

Compositions communes et caractéristiques pour les planchers :
–    Solive ou poutre en I ou double solivage
–    Epaisseur mini du panneau de plancher 18mm

Le feu est considéré venant de dessous

Compositions communes et caractéristiques pour toutes les parois:

–         Plaque de plâtre NF ou sous AT de type F ou D selon la norme NF EN 520
–        Caractéristiques des isolants :
Laine de verre : 15 kg /m3 conforme à l’EN 13162.
Laine de roche : 15 kg /m3 conforme à l’EN 13162
Fibre  de bois classée au minimum E : 50kg/m3  conforme à l’EN 13171
Les trois isolants suivants doivent être sous avis technique ou DTA visant favorablement la mise en œuvre entre montants de murs à ossature bois ;
•    Ouate de cellulose classée au minimum D  : 50 Kg / m3
•    Laine de mouton classée au minimum E : 15 kg/m3
•    Laine de chanvre ou  de lin classée au minimum E : 30 kg/m3

ACOUSTIQUE :

Vous pouvez télécharger les documents suivants:
Etude ACOUBOIS 2014
Référentiel Qualitel Acoustique
– PV d’essai génériques

Compositions communes et caractéristiques pour les murs :
–    Murs : Entraxe des montants 400mm, double ossature entraxe 400mm horizontaux
–    OSB ép 12mm mini
Compositions communes et caractéristiques pour toutes les parois :
–    Isolants : Laine de verre  conforme à l’EN 13162.
Laine de roche conforme à l’EN 13162
Fibre  de bois classée conforme à l’EN 13171
Les isolants suivants doivent être sous avis technique ou DTA visant favorablement la mise en œuvre entre montants de murs à ossature bois ;
•    Ouate de cellulose classée au minimum D
•    Laine de chanvre
Nota : Le choix des isolants modifie les valeurs de l’ordre du décibel, c’est donc un paramètre négligeable, sous réserve que le produit mis en œuvre soit le produit apte à sa destination (par exemple des panneaux semi-rigide en isolation verticale, des isolants en rouleau pour les plafonds…)
–    Plaque de plâtre NF ou sous AT
–    OSB ép 12mm pour les murs et 18 mm en plancher
–    Parquet bois ép 16mm posé sur sous-couche
–    Chape liquide ép 50mm
–   Planchers bas: type 1: solives : 45 x 270mm, entraxe 600mm et type 2 : poutres en I : hauteur 360mm, largeur 50mm
–   Planchers intermédiaires : solives : 45 x 220mm